La France déjà en campagne électorale - Le quinquennat écrase le temps

La France déjà en campagne électoraleLe quinquennat écrase le temps

25.05.2010

Trois ans à peine après la victoire de la droite aux élections de 2007, la classe politique ne s’occupe plus que de la préparation des deux grandes consultations de 2012. C’est un effet spectaculaire du quinquennat qui ne laisse guère à une majorité le temps de gouverner et, surtout, de réformer. Il est vrai que le septennat constituait une anomalie par rapport aux autres démocraties. En tout cas, la courte durée du mandat présidentiel relativise et explique la frénésie de Nicolas Sarkozy pendant ses trois premières années de mandat.

LES SUPPUTATIONS sur la candidature du président, sur les chances de Martine Aubry et de Dominique Strauss-Kahn font plus couler d’encre que la réforme des retraites ou la réduction indispensable et douloureuse des déficits. On ne niera pas son courage au gouvernement, engagé dans deux entreprises impopulaires, qui ne peuvent que taxer davantage les contribuables, et dont les obstacles sont probablement insurmontables. Dans l’opposition en revanche, on devine que l’annonce d’un programme...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires