Économie de l’officine - L’USPO décrète l’état d’urgence

Économie de l’officineL’USPO décrète l’état d’urgence

06.05.2010

Cinq ans après avoir été déclarée organisation représentative des pharmaciens titulaires d’officine, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) dresse un bilan de son action. Le syndicat profite de cet anniversaire pour dévoiler ses priorités pour les prochains mois, en particulier sur les questions touchant à l’économie de la pharmacie.

  • Chaque semaine, une officine ferme ses portes

EN DIX ANS, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) s’est installée progressivement dans le paysage syndical pharmaceutique. Créée en 2001 à la suite d’une scission avec la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’USPO n’a été déclarée représentative des pharmaciens titulaires d’officine qu’en 2005, au terme d’une enquête qui aura duré plus de deux ans.

Aujourd’hui, l’organisation présidée par Patrice Devillers fête donc ses cinq ans de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires