Baisse de remboursement après le 15 avril - Vague de vignettes orange en vue

Baisse de remboursement après le 15 avrilVague de vignettes orange en vue

12.04.2010

À compter du 15 avril, près de 200 spécialités devraient voir leur taux de remboursement passer de 35 à 15 %. Cette prochaine valse des vignettes - qui passeront à l’orange -, est susceptible de générer 150 millions d’euros d’économie pour l’assurance-maladie, mais pourrait aussi causer quelques tracas aux officinaux.

  • Télétransmission : tapez le bon code

LA CNAM l’a récemment confirmé. Quelque 170 spécialités devraient bientôt voir leur taux de remboursement passer de 35 à 15 %. Contrairement au projet initial, qui prévoyait une arrivée au « compte-gouttes » des vignettes orange, c’est une publication en une seule fois qui a été finalement choisie. La liste des médicaments concernés (entre 170 et 200 présentations) devrait ainsi être publiée au « Journal officiel » (« JO ») dans la seconde quinzaine d’avril, a précisé l’assurance-maladie....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires