Rapport 2009 de la MIVILUDES - Nutrition et risque sectaire : la santé en danger

Rapport 2009 de la MIVILUDESNutrition et risque sectaire : la santé en danger

12.04.2010

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a remis son rapport annuel au Premier ministre. Elle y dénonce notamment les dangers d’une mauvaise alimentation recommandée par certains groupes sectaires, et énumère drames et affaires judiciaires sur le sujet.

  • Le voyage chamanique (ici purification avec une plante médicinale au Pérou) est en vogue

LE RAPPORT 2009 de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) s’intéresse à la nutrition et ses dérives. Il énumère différentes pratiques liées à « la recherche d’alternatives pour la santé » qui se concrétisent par des « méthodes non conventionnelles à visée thérapeutique », comme les « pratiques de détoxination alliant exercice physique, frugalité ou encore jeûne alimentaire ». Leur application entraîne une alimentation «...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires