Hôpital, patients, santé et territoires - Les clés pour comprendre la loi

Hôpital, patients, santé et territoiresLes clés pour comprendre la loi

08.04.2010

La loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) devrait modifier profondément l’exercice officinal, notamment en confiant de nouvelles missions aux pharmaciens. Certaines doivent encore être précisées par décrets dont la parution doit intervenir dans les prochaines semaines. Mais d’autres peuvent dès à présent être mises en place. Retour sur un texte qui mérite encore d’être expliqué.

  • Roselyne Bachelot a promis la publication des décrets avant la date anniversaire de la loi

LA LOI HPST parle d’hôpital, de patients, de santé et de territoires. Mais aussi de pharmacie. Peu de confrères semblent le savoir. Selon un récent sondage IPSOS-Pharmagora, seulement 27 % des pharmaciens interrogés déclarent connaître assez précisément ce qu’elle propose. « La loi HPST a été mal comprise par nos confrères, regrette Jean-Charles Tellier, président de la section A (titulaires) de l’Ordre. Ils n’ont pas eu le temps d’en percevoir les points positifs. » La parution des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires