Révision de la marge - Une réforme urgente

Révision de la margeUne réforme urgente

06.04.2010

Les organisations professionnelles réclamaient depuis plusieurs mois la révision de la marge de dispensation. La ministre de la Santé les a enfin entendu. Un groupe de travail sera ainsi prochainement mis en place, a-t-elle annoncé à Pharmagora. Pour les syndicats, le temps presse. Car de nombreuses officines souffrent de la crise économique et le système de marge actuel ne semble plus du tout adapté au marché du médicament.

LE CHANTIER de la revalorisation de la marge de dispensation du médicament est en marche. Venue inaugurée le salon Pharmagora la semaine dernière, Roselyne Bachelot a en effet annoncé qu’elle voulait « y voir clair sur l’évolution des marges des pharmacies ». Aussi a-t-elle demandé la mise en place d’un groupe de travail réunissant ses services et les syndicats d’officinaux.

La ministre de la Santé en est consciente, la crise économique n’a pas épargné la pharmacie. Même si l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires