Plus de 13 000 tonnes de MNU collectés en 2009 - Le retour en grâce de Cyclamed

Plus de 13 000 tonnes de MNU collectés en 2009Le retour en grâce de Cyclamed

29.03.2010

Cyclamed se porte bien. L’an passé, la collecte de médicaments non utilisés (MNU) vers le dispositif, via les officines, a progressé de 8 %, se félicite l’association en présentant le bilan de son activité en 2009. Malgré la crise de 2004 et l’arrêt de son volet humanitaire il y a un an, Cyclamed affiche une belle confiance pour son avenir.

  • Le retour en grâce de Cyclamed - 1

L’ANNÉE 2009 confirme le retour en grâce de Cyclamed. Après la grave crise qui a secoué le monde officinal en 2004 et éclaboussé le dispositif, puis l’arrêt officiel de l’utilisation de MNU à des fins humanitaires le 31 décembre 2008, il était à craindre une perte de confiance du grand public et donc une baisse d’activité pour l’organisme. Il n’en est rien. Si un ralentissement a bien été observé entre 2004 et 2007, Cyclamed a su regagner ses galons de collecteur sérieux et spécialisé. L...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires