Malek Boutih pressenti pour la HALDE - Le « corps français traditionnel »

Malek Boutih pressenti pour la HALDELe « corps français traditionnel »

15.03.2010

Une simple rumeur court depuis quelques jours selon laquelle Malek Boutih, secrétaire national du PS aux questions de société, pourrait être nommé à la tête de la HALDE, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité. Le sénateur UMP de la Meuse, Gérard Longuet, a contesté ce choix. Il préfère une personnalité issue du « corps français traditionnel ». Polémique.

SI M. LONGUET avait voulu achever ce qu’il restait de soutien à la droite avant le scrutin des régionales, il n’aurait pas mieux fait. Il n’existe qu’une raison pour que M. Boutih n’obtienne pas la présidence de la HALDE, la seule que M. Longuet, dans son embarras, n’a pas su dire : c’est que l’UMP en a assez des nominations qui la tiennent à l’écart et correspondent uniquement à une politique d’ouverture que Nicolas Sarkozy poursuit contre vents et marées. Si le sénateur s’était contenté...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires