Six ans de lutte pour un collectif de pharmaciens - Non aux transferts injustifiés en centre commercial

Six ans de lutte pour un collectif de pharmaciensNon aux transferts injustifiés en centre commercial

11.03.2010

En Indre-et-Loire, des pharmaciens s’opposent depuis six ans au transfert d’un de leurs confrères dans une zone industrielle abritant un centre commercial. Au terme d’un marathon juridique, ils sont parvenus à faire invalider cette demande par le Conseil d’État. Un combat qui a valeur d’exemple, alors que les demandes de transferts vers les centres commerciaux se multiplient.

C’EST L’HISTOIRE d’un combat qui remonte à 2004. À Saint-Cyr sur Loire (Indre-et-Loire), un pharmacien est autorisé à transférer son officine dans un centre commercial, de l’autre côté de cette ville de 16 000 habitants. Le transfert ne paraît pas justifié aux yeux de ses confrères. Le centre commercial est implanté dans une zone industrielle et artisanale, sans population résidente. Les pharmaciens se mobilisent pour faire abroger ce transfert. Ils constituent un collectif regroupant six...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires