La question du Tamiflu en suspens

La question du Tamiflu en suspens

01.02.2010

Si les discussions autour de la dispensation des vaccins en ville ont trouvé une issue favorable, la question du surplus de Tamiflu dans les officines n’est toujours pas réglée. Il y a quelques mois, les pouvoirs publics avaient demandé aux pharmaciens de gonfler leur stock d’antiviral en prévision d’une éventuelle pandémie grippale. Puis, compte tenu de l’évolution de l’épidémie, ils ont ensuite décidé de mettre en place dans les pharmacies l’oseltamivir issu des stocks constitués par l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Sinemet : le plan de l'ANSM pour faire face à la pénurie

Pour répondre aux ruptures de stock prolongées de Sinemet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) émet ses recommandations à destination des professionnels de santé. Il y a quelques jours,... Commenter

Partenaires