Clearstream : relaxe de Villepin, mais appel du parquet - La guerre continue

Clearstream : relaxe de Villepin, mais appel du parquetLa guerre continue

01.02.2010

Si la relaxe prononcée en faveur de Dominique de Villepin jeudi dernier dans l’affaire Clearstream semblait libérer une fois pour toutes l’ancien Premier ministre des griffes de la justice, l’appel interjeté par le parquet le renvoie brutalement à sa pénible épreuve, au moins pour un an encore. M. de Villepin voit dans ces péripéties tragiques l’acharnement de Nicolas Sarkozy, qui a d’autant moins fait appel qu’il n’y est pas autorisé par la loi, mais qui peut avoir exercé une pression sur un procureur, Jean-Claude Marin, lequel, par ailleurs, n’a jamais fait preuve de mansuétude à l’égard du relaxé.

  • Villepin revendique sa victoire

LES CHOSES VONT si vite que les quotidiens du matin, annonçaient un peu trop tôt vendredi, le triomphe de Dominique de Villepin. La veille, les commentaires convergeaient à propos d’une nouvelle défaite de Nicolas Sarkozy qui s’ajoute aux précédentes, du danger que l’ancien Premier ministre faisait peser sur la candidature éventuelle de M. Sarkozy à un second mandat, et même de l’avenir de la France. L’appel de M. Marin annule ces spéculations et renvoie le procès à son début. M. de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires