On parle un peu vite d’un consensus - Retraites : le nouveau round

On parle un peu vite d’un consensusRetraites : le nouveau round

25.01.2010

François Fillon d’abord et Dominique de Villepin ensuite se sont félicités de ce que Martine Aubry envisage désormais une prolongation des carrières pour assurer les retraites. Toutefois, par rapport au déficit du régime de la Sécurité sociale (peut-être huit milliards d’euros cette année), la retraite à 61 ou 62 ans serait tout à fait insuffisante. Aussi le nouveau round de négociations avec les syndicats, nullement engagés par la gauche politique, sera-t-il encore très difficile.

QUAND MARTINE AUBRY parle de 61 ans, le gouvernement parle de 67 ans. La distance sera probablement impossible à franchir. Il ne fait aucun doute que chaque partie prenante à la négociation devra faire des concessions. Le principal objectif de la réforme est le même pour tous. Il s’agit de stabiliser le régime de base pour assurer sa pérennité. Mais les moyens d’y parvenir sont très différents.

Le gouvernement, et le Premier ministre en particulier, n’ont pas d’états d’âme. Ils font...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires