Allemagne - Coup de frein sur l’antalgie conseil

AllemagneCoup de frein sur l’antalgie conseil

21.01.2010

Les experts pharmaceutiques chargés de la révision des listes de médicaments en Allemagne viennent de proposer, pour la première fois, de soumettre les grands conditionnements d’antalgiques à la seule prescription médicale. Une véritable révolution dans un pays où l’aspirine et ses dérivés ont toujours été librement accessibles dans toutes les pharmacies.

  • En Allemagne, la publicité pour l’Aspirine a toujours un train d’avance

LE MINISTÈRE de la Santé devrait, sauf surprise, entériner prochainement la proposition : dans ce cas, à partir du 1er juillet, seules les boîtes d’aspirine et équivalents, contenant au maximum 8 grammes d’acide acétylsalicylique, soit au maximum 20 comprimés à 400 mg, pourront être délivrées sans ordonnance, les grands conditionnements de 50 ou 100 comprimés devenant réservés à la prescription. En outre, les boîtes de médicaments contenant du diclofénac, de l’ibuprofène, du phénazon et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires