Cruauté d’un séisme - Le malheur d’Haïti

Cruauté d’un séismeLe malheur d’Haïti

18.01.2010

La tragédie sans précédent provoquée par le tremblement de terre d’Haïti a donné lieu à très peu d’informations, principalement à cause de la rupture des communications, mais à beaucoup de photos et de commentaires. Terre maudite, ont dit certains. Terre vouée au malheur, celui voulu par les hommes et celui qu’inflige la nature.

NOUS AVONS hésité avant d’apporter notre commentaire au foisonnement de déclarations éplorées sur le sort tragique d’Haïti. Ce n’est pas par manque de compassion, mais à cause du sentiment que, en dehors de l’appel indispensable à la solidarité et à la contribution personnelle de chacun d’entre nous au soulagement des Haïtiens, nous manquons de mots, et même de choses rationnelles à dire. Nous ne ferons pas non plus preuve d’originalité si nous rappelons que, sur cette île douloureuse, l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires