Les pharmaciens reçus aujourd’hui au ministère de la Santé - Tensions autour de la vaccination

Les pharmaciens reçus aujourd’hui au ministère de la SantéTensions autour de la vaccination

14.01.2010

Tandis que les médecins viennent d’être autorisés à vacciner contre la grippe A(H1N1) dans leur cabinet, de nombreuses questions demeurent concernant l’approvisionnement des doses. Les officinaux, dont les représentants seront reçus cet après-midi au ministère de la Santé, souhaitent être au centre de la dispensation des vaccins. À quelques heures de la rencontre, « le Quotidien » fait le point sur leurs principales revendications.

LES REPRÉSENTANTS de l’officine ont rendez-vous cet après midi au ministère de la Santé pour aborder les nouvelles modalités du plan antigrippe A(H1N1). L’annonce, la semaine dernière, de la possibilité pour les médecins de ville de vacciner dans leur cabinet pose en effet de nouvelles questions. À commencer par celle de l’approvisionnement en vaccins des praticiens. Car les solutions avancées par Roselyne Bachelot ne semblent pas convenir aux syndicats d’officinaux. La ministre envisage...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires