Désertification rurale - Pharmacien recherche prescripteur désespérément

Désertification ruralePharmacien recherche prescripteur désespérément

17.12.2009

Il n’y a pas que les patients et les élus qui sont à la recherche de médecins généralistes en milieu rural. Les pharmacies, privées de leurs confrères, font elles aussi les frais de cette absence. Exemple, chiffre à l’appui, avec Monique Duhau, installée en Charente.

  • " Vivement que ce médecin arrive »

MONIQUE DUHAU, titulaire de l’officine de Brossac, une commune de 580 habitants dans un canton qui en compte 2 500, se félicite du résultat de sa démarche auprès du premier élu. Dépourvu de médecin généraliste depuis plus d’un an, touché de plein fouet par le syndrome de la désertification, le petit village charentais – 40 km à l’ouest d’Angoulême – et ses habitants ne sont pas les seuls à souffrir de cette vacance. « En milieu rural, sans prescripteur à proximité, quel est le rôle d’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires