De l’art de ne pas se faire prendre - Qui gagnera la course au dopage invisible ?

De l’art de ne pas se faire prendreQui gagnera la course au dopage invisible ?

30.11.2009
  • Qui gagnera la course au dopage invisible ? - 1

PAS VU, pas pris ! Ainsi la fameuse « main » de Thierry Henry sera-t-elle restée impunie. C’est avec le même objectif, celui de ne pas se faire prendre, que les compétiteurs-tricheurs de tous poils posent aujourd’hui problème à la lutte antidopage. Pourtant, les méthodes ne cessent de s’affiner, et « 98 % des substances dopantes sont désormais détectables », affirme Patrick Schamasch, directeur médical du Comité international olympique (CIO). Dans la course au dopage invisible, les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires