Pression sur les médecins, campagne de communication, TFR, objectifs - Inciter plus pour substituer plus

Pression sur les médecins, campagne de communication, TFR, objectifsInciter plus pour substituer plus

30.11.2009

Depuis les ordonnances Juppé de 1996 et la définition d’un statut légal pour les copies de princeps, les pouvoirs publics n’ont cessé de chercher les moyens de développer toujours plus la part des génériques. Retour sur dix ans de mécanismes d’incitation.

  • Inciter plus pour substituer plus - 1
  • Inciter plus pour substituer plus - 2
  • Inciter plus pour substituer plus - 3
  • Inciter plus pour substituer plus - 4
  • Inciter plus pour substituer plus - 5
  • Inciter plus pour substituer plus - 6
  • Inciter plus pour substituer plus - 7

LES ORDONNANCES Juppé de 1996 donnent officiellement le coup d’envoi de la politique générique en France. À cette époque, la part de ces médicaments reste relativement faible, environ 5 % du marché pharmaceutique total. Mais les pouvoirs publics le savent : le potentiel d’économies est considérable. Pour dynamiser ce marché, ils vont donc faire preuve au cours de ces dix dernières années d’imagination pour mettre en place différents dispositifs d’incitation.

Un permis de substituer

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires