Pression sur les médecins, campagne de communication, TFR, objectifs - Inciter plus pour substituer plus

Pression sur les médecins, campagne de communication, TFR, objectifsInciter plus pour substituer plus

30.11.2009

Depuis les ordonnances Juppé de 1996 et la définition d’un statut légal pour les copies de princeps, les pouvoirs publics n’ont cessé de chercher les moyens de développer toujours plus la part des génériques. Retour sur dix ans de mécanismes d’incitation.

  • Inciter plus pour substituer plus - 1
  • Inciter plus pour substituer plus - 2
  • Inciter plus pour substituer plus - 3
  • Inciter plus pour substituer plus - 4
  • Inciter plus pour substituer plus - 5
  • Inciter plus pour substituer plus - 6
  • Inciter plus pour substituer plus - 7

LES ORDONNANCES Juppé de 1996 donnent officiellement le coup d’envoi de la politique générique en France. À cette époque, la part de ces médicaments reste relativement faible, environ 5 % du marché pharmaceutique total. Mais les pouvoirs publics le savent : le potentiel d’économies est considérable. Pour dynamiser ce marché, ils vont donc faire preuve au cours de ces dix dernières années d’imagination pour mettre en place différents dispositifs d’incitation.

Un permis de substituer

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires