Le « JO » entérine la 1re année d’études de santé - Les facultés seront-elles prêtes pour la rentrée 2010 ?

Le « JO » entérine la 1re année d’études de santéLes facultés seront-elles prêtes pour la rentrée 2010 ?

26.11.2009

L’arrêté qui entérine définitivement la première année d’études de santé vient de paraître au « Journal officiel ». Commune à la médecine, la pharmacie, l’odontologie et la maïeutique, elle se heurte encore à quelques difficultés, dans sa phase préparatoire. C’est une course contre la montre qui s’engage au sein des facultés, à moins d’un an de la mise en œuvre de la réforme.

  • Une course contre la montre s'est engagée

C’EST PARTI ! La première année d’études de santé est sur les rails. Elle sera effective dès la prochaine rentrée universitaire, en 2010. L’arrêté instaurant un concours commun à la médecine, la pharmacie, l’odontologie et la maïeutique est paru le 17 novembre dernier au « Journal officiel ». Désormais, les étudiants ne vont plus s’inscrire en première année de pharmacie ou de médecine, mais en études de santé. Ils choisiront leur filière au terme du premier semestre, suivant des matières...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires