Conditions commerciales et campagnes de pub - Le coup de gueule d’Optipharm

Conditions commerciales et campagnes de pubLe coup de gueule d’Optipharm

19.11.2009

D'ordinaire discrets, les dirigeants du groupement Optipharm sont aujourd'hui très remontés. Contre les pratiques commerciales de certains laboratoires de médication familiale. Et aussi contre l'Ordre, incapable, selon eux, de mettre fin aux campagnes de publicité d'enseignes de pharmacie.

  • Michel Quatresous : " Il y a deux poids, deus mesures »

LES DIRIGEANTS d'Optipharm sont mécontents et veulent le faire savoir. Michel Quatresous et Alain Grollaud relaient la grogne de leurs quelque 2 000 adhérents. Deux sujets, en particulier, les font sortir de leurs gonds : les pratiques commerciales de certains laboratoires et les campagnes de publicité récentes d'enseignes pharmaceutiques.

MM. Quatresous et Grollaud s'insurgent contre les politiques commerciales de laboratoires de médication familiale, menées, selon eux, au profit...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires