Le renvoi en correctionnelle de Jacques Chirac - Soudain, le temps s’assombrit

Le renvoi en correctionnelle de Jacques ChiracSoudain, le temps s’assombrit

02.11.2009

Survenant juste après après la condamnation de Charles Pasqua à un an de prison ferme dans l’affaire dite de l’Angolagate, le renvoi en correctionnelle de Jacques Chirac pour les emplois fictifs de la Mairie de Paris aggrave l’image quelque peu délétère de l’exercice du pouvoir en France. La justice, en l’occurrence, n’a fait que son travail. Mais ces poursuites post-immunitaires ressemblent un peu à une chasse aux gérontes.

CURIEUSEMENT, ce n’est pas la justice qui a annoncé le renvoi en correctionnelle de l’ancien président de la République, mais les services de Jacques Chirac, dont le premier communiqué ne faisait état que du non-lieu dont il a bénéficié pour le chef d’accusation de « faux en écriture publique », annonçant ainsi une victoire qui précédait en réalité une défaite. Le nom de M. Chirac a été mentionné dans plusieurs affaires, qu’il s’agisse de celle des HLM, avec un témoignage sur cassette qu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires