Produits cosmétiques pour nourrissons - Pas dangereux, mais ils doivent être mieux évalués

Produits cosmétiques pour nourrissonsPas dangereux, mais ils doivent être mieux évalués

29.10.2009

Les autorités de santé (AFSSAPS) et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont passé au crible près de 80 produits cosmétiques pour nourrissons. S'ils ne présentent pas de danger pour la santé, leur évaluation par les fabricants doit être renforcée. Des critères obligatoires vont voir le jour d'ici à la fin de l'année.

EN VERTU d'un accord de coopération conclu en 2006, l'AFSSAPS* et la DGCCRF** ont mené des investigations, de façon conjointe, auprès des fabricants de cosmétiques pour bébé. Ces contrôles approfondis ont fait suite à l'alerte lancée en septembre 2008 par le C2DS (comité pour le développement durable en santé) sur les échantillons de produits distribués en maternité. Regroupant plus de 200 médecins, ce comité en appelait au principe de précaution quant à l'utilisation de cosmétiques chez...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires