Jean ne sera pas président de l’EPAD - Un Sarkozy à visage humain

Jean ne sera pas président de l’EPADUn Sarkozy à visage humain

26.10.2009

En renonçant à la présidence de la Défense, Jean Sarkozy a pris la meilleure décision. En effet, son sacrifice apparent apportera un plus à sa carrière, il ne recule que pour mieux sauter (vers l’EPAD ou ailleurs) et il vient de rendre un fieffé service à son père en désarmant les critiques : les deux Sarkozy ont fort bien compris que, quel que fût le bien fondé des accusations lancées contre eux, on ne les lâcherait pas.

LE PLUS DRÔLE, dans cette affaire, est que les défenseurs acharnés de Jean Sarkozy, qui hurlaient à l’injustice des médias, de l’opposition et d’une partie de l’UMP, ont trouvé immédiatement les accents du raisonnement inverse : si Jean a pris une « sage décision », que ne la suggéraient-ils avant le 22 octobre ? Si l’opposition estime que « le pouvoir a reculé » et « qu’il a pris une claque », cela signifie-t-il qu’elle eût préféré un entêtement jusqu’au boutiste des Sarkozy ? Ne comptez...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires