L’USPO fait la chasse au gaspi - Grands conditionnements : l’enquête qui dérange

L’USPO fait la chasse au gaspiGrands conditionnements : l’enquête qui dérange

15.10.2009

À l’occasion des deuxième « Rencontres de l’USPO » qui se sont déroulées mardi, le syndicat a présenté les résultats de son enquête sur les grands conditionnements. La conclusion est sans appel : les boîtes de trois mois sont à l’origine d’une perte pour la collectivité de 36 millions d’euros par an.

L’UNION des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) n’en démord pas : les grands conditionnements génèrent du gaspillage. « Prouvez-le ! », avait lancé le président du Comité économique des produits de santé (CEPS), Noël Renaudin, lors de la dernière Journée de l’économie de l’officine organisée par « le Quotidien ».

Depuis, l’USPO a relevé le défi en présentant les résultats d’une enquête menée auprès de ses adhérents. Les traitements sur un an de 20 758 patients souffrant de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires