Un modèle de vidéo surveillance aboutie - Le pari gagné de la dissuasion

Un modèle de vidéo surveillance aboutieLe pari gagné de la dissuasion

28.09.2009

L’expérience de Christian Triep, titulaire à Bizanos, près de Pau est intéressante à plus d’un titre. Désireux de lutter contre les vols à répétition dans son officine, le pharmacien a équipé celle-ci d’un système de vidéo surveillance performant dont il détaille les atouts. La stratégie de dissuasion atteint ici son sommet.

  • Une stratégie sécuritaire qui peut rapporter gros

« CHIFFRER le préjudice est impossible, car on évolue dans un univers par trop imprécis. Mais on peut l’estimer au niveau comptable entre 5 et 10 % du CA, ce qui est quand même important. » Christian Triep dresse les comptes, très approximatifs, de la perte enregistrée depuis son installation, en 2002, dans le quartier semi-résidentiel de Bizanos, au sud est de Pau (Pyrénées Atlantiques). À l’enseigne de la pharmacie Saint Benoît, son officine, qui emploie 16 personnes, déplore, à l’égal...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires