Contre la démarque inconnue - Des caméras braquées sur votre rayon libre accès

Contre la démarque inconnueDes caméras braquées sur votre rayon libre accès

28.09.2009

Selon le baromètre annuel BVA, le vol en officine a augmenté de 13 % par rapport à 2008. Si en 2009, les soins du visage et du corps restent en tête des produits les plus volés, on compte surtout une nouvelle famille de produits faisant l’objet de vol, le médicament.

  • La nouvelle génération de caméras propose des fonctionnalités surprenantes
  • Des caméras braquées sur votre rayon libre accès - 2

EN2008,72 % des pharmaciens considéraient que la mise en place du libre accès allait augmenter le risque de démarque inconnue. Qu’en est-il après un an et quelques mois de médicaments devant le comptoir ? Dans l’étude réalisée en mars, 40 % des pharmaciens interrogés s’étaient équipés d’un rayon de médication officinale, rappelle William Digne, PDG de PAL. S’il est encore tôt (il faudra attendre l’étude 2010) pour confirmer l’impact direct du libre accès sur l’augmentation de la démarque...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires