Le décret dérogatoire est paru - Délais de paiement : mieux vaut tard que jamais

Le décret dérogatoire est paruDélais de paiement : mieux vaut tard que jamais

28.09.2009

Avec le décret publié la semaine dernière, les officinaux ont enfin obtenu le sursis tant attendu sur la réduction des délais de paiement. Une nouvelle qui provoque un sentiment mitigé chez les syndicats de pharmaciens. Satisfaits bien sûr de l’entrée en vigueur de cet aménagement, ils regrettent toutefois qu’il survienne si tard. Car en attendant, les trésoreries ont souffert.

  •  La réduction des délais de paiement se fera en trois temps

C’EST LA fin d’un long feuilleton à suspens. Après neuf mois d’attente, le décret autorisant un aménagement sur deux ans de la réduction des délais de paiement est enfin paru au « Journal officiel », le 24 septembre. Pas pour tous les médicaments. Conformément à l’accord intervenu entre les syndicats d’officinaux et le LEEM (Les entreprises du médicament), le texte publié concerne en effet les médicaments de prescription médicale facultative non remboursables achetés en direct. Le second...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires