Prévention du vieillissement, lutte contre l’iatrogénie - Un nouveau regard sur la prise en charge officinale des seniors

Prévention du vieillissement, lutte contre l’iatrogénieUn nouveau regard sur la prise en charge officinale des seniors

17.09.2009

Le laboratoire Mylan vient de donner le coup d’envoi du premier thème de son programme de formation, d’information et de services spécifiques proposé aux pharmaciens concernant « La prise en charge officinale des seniors », dans le cadre de son initiative « Mon Médicament et Moi ». Un enjeu considérable pour l’officine lorsque l’on songe que les plus de 65 ans représentent actuellement 10 millions de personnes et France et que la patientèle de certaines officines est déjà constituée aux trois quarts par des seniors. Explications.

AINSI QUE le souligne Didier Barret, président de Mylan Europe et de Mylan France, « le fait d’être le leader dans le domaine des génériques, et le 2e laboratoire pharmaceutique français en volume tous médicaments confondus, confère des responsabilités particulières, parmi lesquelles celle de concourir au bon usage du médicament. C’est dans cet esprit que s’inscrit le développement de cette démarche conçue comme une opération utile et pertinente ».

Selon une enquête réalisée en juin...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires