Une piste pour le Tricholome équestre - Le noir secret d’un champignon

Une piste pour le Tricholome équestreLe noir secret d’un champignon

18.07.2009

DES CHERCHEURS japonais ont isolé dans le champignon asiatique Russula subnigricans la toxine responsable de rhabdomyolyse fatale, un nouveau type d’intoxication par les champignons, qui a récemment été décrit en France après la consommation excessive de tricholome équestre. La toxine se révèle être l’acide cycloprop-2-ène carboxylique, une petite molécule composée de seulement 4 atomes de carbone.

  • Le noir secret d’un champignon   - 1

Récemment, on a rapporté en France un nouveau type d’empoisonnement par les champignons : un syndrome de rhabdomyolyse (destruction musculaire) potentiellement fatal, causé par la consommation répétée de tricholome équestre (encore appelé Tricholoma auratum, chevalier, jaunet, bidaou, canari).

Ce champignon, présenté jusqu’alors comme comestible, est essentiellement consommé dans le sud-ouest de la France, mais on peut le retrouver dans toutes les régions françaises.

Décès dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires