Récupération des médicaments non utilisés - Cyclamed poursuit sur sa (bonne) lancée

Récupération des médicaments non utilisésCyclamed poursuit sur sa (bonne) lancée

18.07.2009

La collecte à visée humanitaire s'étant arrêtée il y a quatre mois, seul le geste écologique justifie aujourd'hui le retour des médicaments non utilisés en pharmacie. L'association Cyclamed enregistre une légère progression de ses résultats. Elle poursuit sa campagne de communication et veut aussi s'impliquer sur différents sujets, dont le dossier épineux des déchets de soins.

  • Le spot diffusé depuis décembre dernier semble avoir atteint ses objectifs

LE PLI est pris. Aujourd'hui, les trois quarts des Français rapportent leurs médicaments non utilisés (MNU) en pharmacie. Ce taux est à peu près stable depuis plusieurs années, alors que canettes métalliques et briques de liquide alimentaire viennent seulement d'approcher le seuil des 70 % de volumes triés. Piles, verre et papier enregistrent quant à eux d'importants taux de recyclage (supérieurs à 80 %), depuis de nombreuses années. Toutes ces données se fondent sur les déclarations d'un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires