Le procès de Youssouf Fofana et de ses complices - Barbarie à Bagneux

Le procès de Youssouf Fofana et de ses complicesBarbarie à Bagneux

18.07.2009

Le procès de Youssouf Fofana, assassin d’Ilan Halimi, et des 26 personnes qui étaient ses complices ou au courant du kidnapping, s’est ouvert mercredi dernier à Paris. Il devrait durer quatre mois. Il va nécessairement se dérouler dans un climat délétère : les avocats de la partie civile tenteront de démontrer quil s’agit d’un crime antisémite, ce qui semble évident aux observateurs les plus impartiaux ; et les avocats de la défense, dont certains ont défendu des islamistes intégristes, essaieront de trouver des excuses politiques aux accusés. Les débats se poursuivent à huis-clos, deux des acusés étant mineurs au moment des faits.

LA MANIFESTATION de la vérité est le plus souvent un accouchement douloureux. La famille du malheureux Ilan n’a que des coups à prendre dans une affaire où la seule reconstitution des faits la fera de nouveau plonger dans l’abîme de la douleur qu’elle a ressentie en 2006 ; où elle entendra à plusieurs reprises qu’Ilan n’est pas mort parce qu’il était juif mais par un simple concours de circonstances ; que Fofana n’avait nullement l’intention de tuer Ilan, mais seulement d’obtenir de l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires