Premier défilé de mode pour Urgo - Le pansement ne se cache plus

Premier défilé de mode pour UrgoLe pansement ne se cache plus

16.07.2009

Alors que les défilés de mode automne hiver investissent Paris depuis quelques jours, Urgo et ses pansements s’affichent sur les podiums. Parrain du designer Julien Fournié, qui lance sa propre maison de couture, le laboratoire retrouve certains de ses produits jouant le rôle d’accessoires dans la collection « Premiers Modèles ».

  • Filets tubulaires haute couture

L’ORIGINALITÉ de la démarche n’aura échappé à personne. Les Laboratoires Urgo ont choisi de sponsoriser une toute nouvelle maison de couture parisienne, du nom de son créateur, Julien Fournié. Le couturier trentenaire a fait ses armes chez Nina Ricci, Christian Dior, Givenchy Haute-Couture et Céline, avant d’être repéré et embauché par Jean-Paul Gautier. Il passe ensuite par les studios Claude Montana, Torrente et Ramosport, conseille des marques asiatiques et crée des accessoires pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires