Une révolte étouffée dans l’œuf - Iran : l’affaire est ficelée

Une révolte étouffée dans l’œufIran : l’affaire est ficelée

29.06.2009

Il est bien improbable, aujourd’hui, que le mouvement de contestation né en Iran au lendemain des élections du 12 juin aboutisse à un changement de pouvoir. En réprimant sans ménagement les émeutiers, en attribuant la crise aux ingérences étrangères, notamment celles des États-Unis et de la Grande-Bretagne, en refusant un décompte des voix, en intronisant Mahmoud Ahmadinejad, le « Guide suprême», Ali Khamenei, a montré qu’il ne cédait sur aucun point aux électeurs de Mir Hossein Moussavi.

ON N’A PAS FINI DE MESURER le cynisme des dirigeants iraniens. Pour eux, tous les moyens sont bons pour en finir avec la révolte des Iraniens. Ils ont aussi compris que, s’ils tardaient à réagir, s’ils feignaient seulement de s’intéresser aux revendications des électeurs frustrés par les résultats du scrutin, s’ils tentaient de composer, le pourrissement de la crise finirait par les renverser. Ils ont donc choisi la manière forte, qui va jusqu’à terroriser les manifestants en demandant à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
décryptage

À la Une Le Plan santé décrypté Abonné

Emmanuel Macron a fixé trois engagements prioritaires pour sa réforme baptisée « Ma Santé 2022 ». Ce plan pour réorganiser les soins en France entend placer le patient au cœur du système, mieux articuler la relation ville-hôpital et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. 1

Partenaires