Les centrales d’achats arrivent en pharmacie - Une nouvelle façon d’acheter

Les centrales d’achats arrivent en pharmacieUne nouvelle façon d’acheter

25.06.2009

À la veille du premier anniversaire de l’arrivée du libre accès dans les officines, la dernière pièce du dispositif vient de se mettre en place. Le décret permettant la création de centrales d’achats pharmaceutiques a en effet été publié au « Journal officiel » au début de la semaine. Tous les pharmaciens, groupés ou non, devraient ainsi pouvoir acheter les produits OTC à meilleurs prix et en faire bénéficier leurs patients.

  • Groupés ou non, les pharmaciens pourront bénéficier de meilleures conditions commerciales

IL Y A BIENTÔT un an, Roselyne Bachelot rendait accessible directement aux patients certains médicaments. Avec, en perspective, l’idée d’améliorer le pouvoir d’achat des Français. La ministre de la Santé mise en effet sur le jeu de la concurrence pour faire baisser les prix dans les pharmacies.

Ce n’est pas tout. Pour permettre aux officinaux de pratiquer des prix compétitifs, la ministre table également sur la création d’un statut de centrale d’achats pour les pharmaciens afin « qu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires