Des patients infectés par le VIH sollicités sur Internet - Alerte contre un pseudo-essai clinique

Des patients infectés par le VIH sollicités sur InternetAlerte contre un pseudo-essai clinique

16.03.2009

Le site Internet de l’association Sidaventure propose aux personnes séropositives un pseudo-essai thérapeutique pour un médicament à base de plantes issu de la médecine traditionnelle malgache. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) met en garde contre de telles pratiques.

  • Selon l’AFSSAPS, le protocole n’a fait l’objet d’aucune autorisation de recherche biomédicale...

L’AFSSAPS, dans un communiqué qu’elle souhaite voir relayer le plus largement, en particulier auprès des associations de patients, met en garde les personnes infectées par le VIH contre un protocole expérimental, nommé « A72 » ou « JMAR », proposé sur le site Internet de l’association Sidaventure. « Nous avons été alertés par le collectif interassociatif TRT5 (Groupe interassociatif traitements & recherche thérapeutique) et l’association AIDES : des personnes séropositives avaient été...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 1

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

  • LévothyroxUn pharmacien reçu au ministère de la Santé

    Abonné
    huvelle

    François-Xavier Huvelle, titulaire dans le Nord, a tenté de se faire entendre auprès des pouvoirs publics pour obtenir le retour de... Commenter

Partenaires