La fin d’une crise longue et coûteuse - Guadeloupe : pas de vainqueurs

La fin d’une crise longue et coûteuseGuadeloupe : pas de vainqueurs

09.03.2009

Les Guadeloupéens se sont réjouis à juste titre de la fin du conflit social et d’un accord censé améliorer leur pouvoir d’achat. Ce sont eux pourtant qui seront appelés à payer la facture : les Antilles subissent la crise mondiale comme tout le monde, mais la grève, qui a été totale pendant plus de six semaines, a encore affaibli un peu plus l’économie de l’île. Les patrons se sont engagés à augmenter les salaires. En même temps, ils prévoient des milliers de licenciements dans les PME qui ne pourront surmonter les conséquences de la grève.

ÉLIE DOMOTA, le chef syndicaliste qui s’est fait une notoriété nationale à l’occasion du conflit, a remporté une victoire à la Pyrrhus. Si le mouvement qu’il a lancé était parfaitement justifié par des inégalités flagrantes, si, pour commencer à changer les choses, il fallait une démonstration de force ample et longue, si les Guadeloupéens ont pris conscience de leur force politique, le résultat du conflit est extrêmement négatif. L’équation économique n’a d’ailleurs aucun sens. Que les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires