Les députés définissent de nouvelles missions - Exercice officinal : ce que la loi va changer

Les députés définissent de nouvelles missionsExercice officinal : ce que la loi va changer

09.03.2009

L’exercice officinal devrait prendre un nouveau tournant. Dans le cadre de l’examen du projet de loi Hôpital, patient, santé et territoires (HPST), les députés viennent en effet d’adopter plusieurs amendements offrant de nouvelles perspectives à la profession. Ils ont notamment autorisé la création d’un nouveau statut pour les confrères, celui de « pharmacien de coordination ».

  • Un champ d'activité élargi et reconnu

LES PHARMACIENS avaient placé beaucoup d’espoir dans la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), actuellement examinée par les parlementaires. Celle-ci semble avoir tenu toutes ses promesses. Les députés viennent, en effet, d’adopter le principe du « pharmacien de coordination », terme qui, au cours des débats, a supplanté celui de « pharmacien traitant », jugé trop provocateur par certaines organisations de médecins.

Ce nouveau statut marque un tournant dans l’exercice...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires