Un avis du Comité d’éthique en cas de pandémie grippale - L’information pour éviter la panique

Un avis du Comité d’éthique en cas de pandémie grippaleL’information pour éviter la panique

05.03.2009

L’apparition d’une pandémie grippale relève aujourd’hui de l’incertitude. Pour autant, la France s’est dotée d’un des plans de lutte les plus aboutis. Dommage que la population n’en soit pas mieux informée, regrette le comité national d’éthique (CCNE). Il en va pourtant de son efficacité future.

DE LA PANDÉMIE grippale redoutée, on ne sait pas grand chose : ni la date de son éventuelle survenue, ni son origine, même si une mutation du virus aviaire H5N1 chez l’homme est le scénario le plus fortement suspecté. Sur incitation de l’OMS, différents pays, dont la France, ont élaboré des plans de lutte destinés à en limiter les conséquences. Toutefois à quoi sert un plan, aussi abouti soit-il, s’il est ignoré de la population qui en est la cible ? Pour Annick Alperovitch, l’un des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires