HUMEUR - Je ne suis pas mort

HUMEURJe ne suis pas mort

05.03.2009

Une caisse de retraite des anciens combattants (hé oui, je fais partie de ce groupe) m’écrit pour me demander de lui assurer que je suis toujours vivant. Indispensable pour garder ses droits. Je dois dire qu’elle l’a fait avec beaucoup de tact, en se référant à l’article 1983 du code civil et en me demandant de ne pas me formaliser de cette démarche. J’ai donc appelé la caisse pour dire que je ne voyais aucun inconvénient à signaler que j’étais en vie. Au bout de la ligne, une personne me...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires