La médication officinale

La médication officinale

26.02.2009

« J'AI DE LA FIÈVRE », « mon enfant tousse », « mon bébé vomit », « j'ai des crampes la nuit », « je dors mal »... Ces plaintes banales sont le lot quotidien du pharmacien et de l'équipe officinale, auxquels cet ouvrage est destiné. Devenu un classique du genre (c'est déjà la troisième édition, entièrement actualisée), il indique la conduite à tenir face aux symptômes les plus fréquemment rencontrés chez les patients. Une centaine de situations sont ainsi décrites sous formes de fiches...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires