Crise des universités - Alain Beretz : la réforme doit être rediscutée

Crise des universitésAlain Beretz : la réforme doit être rediscutée

26.02.2009

Alors que les universités sont toujours en ébullition, Alain Beretz, président de l'université de Strasbourg explique au « Quotidien » comment il entend profiter des négociations ouvertes par le gouvernement pour calmer le jeu et amender le texte litigieux sur le statut des enseignants chercheurs.

À L'IMAGE de l'ensemble de la Conférence des présidents d'Université, le président de l'université de Strasbourg, le pharmacien et pharmacologiste Alain Beretz (voir « Le Quotidien du Pharmacien » du 22 janvier), estime que le projet de réforme du statut des enseignements chercheurs, qui a mis le feu aux poudres aux universités depuis quelques semaines, doit être remis sur la table, retravaillé puis rediscuté, « dans des délais raisonnables ». Pour lui, en effet, si ce texte permet un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires