Le chef de l’État fait quelques concessions à la gauche - Sarkozy tente de calmer le jeu

Le chef de l’État fait quelques concessions à la gaucheSarkozy tente de calmer le jeu

09.02.2009

En offrant plusieurs pistes négociables pour augmenter le pouvoir d’achat des foyers les moins aisés, le président de la République a tendu la main aux syndicats et à l’opposition. Les propos qu’il a tenus jeudi dernier sont intéressants et donnent à réfléchir. Mais M. Sarkozy ne s’est inspiré d’aucune des propositions du PS. Pour le moment, le rejet de ses idées est unanime dans le monde syndical.

COMPTE TENU de la gravité de la crise, dont il a souligné avec vigueur la brutalité, le chef de l’État avait les mains libres pour envisager une mesure en faveur du pouvoir d’achat qui aurait eu au moins pour avantage de donner un peu de satisfaction aux syndicats et au PS. L’adoption du versement de 500 euros à une dizaine de millions de foyers, qui est inscrite dans le plan de relance socialiste, aurait eu un fort retentissement. Ce n’est pas que M. Sarkozy n’ait pas ouvert plusieurs...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires