Une campagne pour recruter de nouveaux affiliés - Le groupe PHR revoit ses cotisations à la baisse

Une campagne pour recruter de nouveaux affiliésLe groupe PHR revoit ses cotisations à la baisse

15.01.2009

Pour grossir ses rangs, le groupe PHR lance une campagne de recrutement axée sur des conditions d'adhésion avantageuses. C'est l'augmentation de son capital qui lui permettra de financer ses actions, notamment ses prochaines campagnes de communication.

NUL BESOIN d’être devin pour annoncer la montée en puissance, en 2009, des enseignes de pharmacie. Pour elles, il s'agit plus que jamais de recruter de nouveaux affiliés. Il faut dire que le contexte leur est favorable. Les enseignes sont présentées par leurs responsables comme une stratégie efficace et pérenne pour affronter l’arrivée possible de réseaux intégrés dans le secteur de l’officine. « Ne nous berçons pas d’illusions. Nous ne les appelons pas de nos vœux mais les chaînes de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires