Après la disparition brutale de son propriétaire - Ratiopharm est à vendre

Après la disparition brutale de son propriétaireRatiopharm est à vendre

12.01.2009

Pionnier des génériques en Europe et troisième génériqueur mondial, le laboratoire ratiopharm va devoir changer de main, à la suite des déboires financiers et boursiers de leur propriétaire actuel, le groupe familial allemand Merckle, dont le principal dirigeant vient de se suicider.

ADOLF MERCKLE, homme d'affaires allemand de 74 ans, à la tête d'un grand groupe familial présent aussi bien dans la pharmacie, avec ratiopharm et Phoenix, que dans le commerce ou l'industrie du bâtiment, a mis fin à ses jours en se jetant sous un train, non loin de la petite ville souabe de Blaubeuren (Bade-Wurtemberg, au sud ouest de l'Allemagne), où il résidait depuis 1945. Sa famille a confirmé son suicide, motivé par la crise profonde de l'empire qu'il avait bâti et par les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires