Dossier - S'équiper pour gagner
Actualité pharmaceutique
Dossier | 1/10

S'équiper pour gagner

Didier Doukhan
| 30.09.2019
  • equipement

Le réagencement et l'équipement d'une officine sont des exercices difficiles. Il faut savoir manier les techniques de la décoration, de l'ameublement fonctionnel, de l'éclairage et de la signalétique. Mais aussi pouvoir intégrer avec intelligence les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) qui contribuent au bon fonctionnement de l'entreprise. En bref, maîtriser tout à la fois le « hard » (mobilier et matériel) et le « soft » ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

Les autres focus

add
  • Focus

    Dossier - Voyages de santé Abonné

    baleine à bosse

    Comme une respiration dans le tunnel parfois étouffant du quotidien. C'est ainsi qu'habituellement, j'envisage le plaisir du voyage.... Commenter

  • Focus

    Dossier - La santé sexuelle Abonné

    sexe

    Pas facile de parler « sexe » au comptoir d'une officine ! Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui manquent ! Contraception,... Commenter

  • Focus

    Dossier - Spécial endocrino Abonné

    équilibre

    Elles sont capables du meilleur comme du pire. Elles, ce sont les hormones. Ces minuscules et discrets messagers dont dépendent un si grand... Commenter

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires