50 ans d’exercice libéral en santé - Quand la pharmacie se démarque

50 ans d’exercice libéral en santéQuand la pharmacie se démarque

Mélanie Maziere
| 18.11.2019

Avec les mutations professionnelles les plus fortes ces dix dernières années, la pharmacie fait figure d’éclaireur dans le système de santé qui se dessine. Elle reste attachée aux échanges avec les autres professions de santé et défend une vision de coopération pluriprofessionnelle pleine et entière.

À l’heure de l’interprofessionnalité, les 50 ans du Centre national des professions de santé (CNPS) – créé à l’initiative de médecins, pharmaciens d’officine et chirurgiens-dentistes – en font une structure visionnaire, dont les objectifs n’ont pas changé depuis 1969. « S’unir pour être une force de proposition et s’imposer comme interlocuteur auprès des pouvoirs publics pour que les Français vivent mieux et plus longtemps, promouvoir les soins libéraux de proximité et accessibles à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
plfss

À la Une Des missions en plus, de l'argent en moins Abonné

Feuille de route du système de santé pour la prochaine année, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 a été adopté par l’Assemblée nationale le 3 décembre. Il contient quelques avancées notables pour l’exercice officinal dans un cadre budgétaire qui demeure, une fois de plus, très contraint. 4

Partenaires