Un entretien avec Éric Ducournau, Directeur général du Groupe Pierre Fabre - Un recentrage en oncologie qui compte sur les pharmaciens

Un entretien avec Éric Ducournau, Directeur général du Groupe Pierre FabreUn recentrage en oncologie qui compte sur les pharmaciens

14.11.2019

Un an après son arrivée à la tête du Groupe Pierre Fabre, Éric Ducournau dévoile au « Quotidien » les grandes lignes de son plan de transformation. L'occasion pour lui de réaffirmer l’attachement particulier du Groupe au réseau officinal et son engagement renouvelé à aider les pharmaciens d’officine à devenir les acteurs centraux du parcours de soins, notamment lors de la prise en charge des patients cancéreux. L'oncologie constitue en effet un axe fort du recentrage des activités du groupe castrais qui reste le seul laboratoire à développer des produits permettant à la fois de prévenir le cancer, de le traiter et de prendre en charge certains effets indésirables des traitements anticancéreux.

  • ÉRIC DUCOURNAU

Le Quotidien du pharmacien - Pouvez-vous nous dire en quelques mots en quoi consiste le plan de transformation annoncé cet été aux collaborateurs du Groupe Pierre Fabre ?

Éric Ducournau - Il s'agit plus d'adaptation que de transformation du business model. Nous sommes partis d'un diagnostic visant à comprendre où en était l'entreprise, quelles étaient ses forces et ses faiblesses. Ce que nous souhaitons faire au travers de ce plan de transformation, c’est notamment concentrer...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
plfss

À la Une Des missions en plus, de l'argent en moins Abonné

Feuille de route du système de santé pour la prochaine année, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 a été adopté par l’Assemblée nationale le 3 décembre. Il contient quelques avancées notables pour l’exercice officinal dans un cadre budgétaire qui demeure, une fois de plus, très contraint. 4

Partenaires