Régime de prévoyance et de santé en pharmacie - La FSPF demande le séquestre des réserves de la branche

Régime de prévoyance et de santé en pharmacieLa FSPF demande le séquestre des réserves de la branche

Fabienne Rizos-Vignal
| 07.11.2019

Pour qu’elles ne soient pas siphonnées, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) réclame en justice de « sanctuariser » les réserves du régime de prévoyance et de santé.

  • cochonou

Elles représenteraient plus de 30 millions d’euros pour le régime des salariés cadres et assimilés. Et le même ordre de grandeur pour le régime des non-cadres. Ce sont les réserves que la branche pharmacie a accumulées au fil du temps grâce à la gestion paritaire et à la mutualisation des risques « prévoyance et frais de soins de santé » s’appuyant sur un large volume de cotisants. La couverture, longuement et patiemment tricotée par les partenaires sociaux, offre ainsi...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires