Coup d'envoi de la vaccination antigrippale, et déjà un premier couac

Coup d'envoi de la vaccination antigrippale, et déjà un premier couac

Marie Bonte
| 15.10.2019
  • vaccination

La généralisation de la vaccination antigrippale à l’officine, pour laquelle 75 % des pharmaciens sont déjà formés, connaît son premier dysfonctionnement. L’un des vaccins est considéré, à tort, comme médicament spécifique, le second non.

L’information a circulé dès hier sur les réseaux sociaux. À la veille du lancement de la généralisation de la vaccination contre la grippe saisonnière à toutes les officines de l'Hexagone, certains pharmaciens se sont aperçus d’une différence...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires