Substitution biosimilaires - Des patients disent non

Substitution biosimilairesDes patients disent non

Marie Bonte
| 10.10.2019

Bien que l’avant-projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 supprime le droit de substitution des médicaments biologiques, avant même que les pharmaciens y soient autorisés, une quinzaine d’associations de patients ont rappelé leur opposition formelle à une substitution à l’officine. Selon elles, la substitution doit être du ressort d’une décision partagée entre le médecin et son patient. Il s'agit d'un avertissement aux syndicats de pharmaciens pourtant bien...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

Partenaires